•  Les faits se sont déroulés dans un bus De Lijn qui circule sur la chaussée de Waterloo, en direction de Rhode-Saint-Genèse.

    Ilan n’est pas prêt d’oublier son après-midi du jeudi 20 avril. Il est environ 15h30 lorsque ce jeune de 11 ans sort de l’école pour rentrer chez lui. Il prend alors le bus De Lijn à l’arrêt Chemin des Pins, sur la chaussée de Waterloo.

    "Comme tous les jours, mon fils quitte son école Servites de Marie à Uccle pour prendre le bus en direction de Rhode-Saint-Genèse. Quatre arrêts le séparent de notre domicile, explique Laurence, la maman d’Ilian qui est scolarisé en sixième primaire. Il monte alors dans le transport en commun, montre son abonnement et se dirige vers l’arrière du bus. C’est à ce moment-là que le conducteur l’appelle pour vérifier la validité de son abonnement."

    Et c’est là que le bât blesse, puisque l’abonnement d’Ilian était périmé. "Le chauffeur a alors fait descendre mon fils du bus. Il s’est retrouvé tout seul sur la chaussée de Waterloo. Heureusement qu’il avait un téléphone pour me prévenir. Il a alors dû attendre 30 minutes que mon compagnon puisse venir le chercher. Mon fils était naturellement paniqué", ajoute Laurence.

    "Nous sommes totalement en tort car nous n’avions pas vérifié la validité de son abonnement qu’on aurait dû renouveler", ajoute cette maman en colère, qui dénonce le manque d’humanité dont a fait preuve le conducteur du bus. "C’est la première fois que cette situation se présente. Je trouve ça totalement inconscient de la part de ce monsieur de laisser un enfant sur le carreau pour une faute dont il n’est pas responsable ! Le conducteur aurait pu lui infliger une amende plutôt que de le laisser sur le trottoir. Avec toutes les histoires qu’on entend aujourd’hui, je trouve ce comportement totalement irresponsable !"

    Les parents d’Ilan ont voulu porter plainte auprès de la compagnie de bus De Lijn, mais ne maîtrisent pas le néerlandais. "Nous ne sommes pas parvenus à porter plainte en néerlandais sur le site. J’ai appelé 3 fois mais ils ne m’ont pas aidé", ajoute Laurence.

    Contactée, la compagnie De Lijn précise que toutes les plaintes doivent être enregistrées en ligne via un formulaire. De plus, selon une employée, le chauffeur a le droit de mettre quelqu’un dehors s’il n’est pas en mesure de payer le montant en liquide.

     

    http://www.dhnet.be/actu/faits/polemique-a-uccle-ilan-11-ans-jete-du-bus-pour-un-abonnement-perime-59037d64cd70e805132256bc

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Avenir de l'IT : Qu'arrive-t-il lorsque vous mélangez cloud computing et robotique ? Vous obtenez des robots plus puissants et plus intelligents, capables de collaborer et de communiquer entre eux pour tirer des enseignements de leurs erreurs respectives.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Les techniciens et chercheurs travaillent activement sur le "t-shirt connecté". Valérie Rossignol, infirmière-chef de services au CHU de Liège, vient d'enfiler le vêtement du futur à Flavien Grandjean. Cet étudiant en médecine teste le vêtement pour la bonne cause.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  •  
     
    Nicolas Lemoine, 46 ans, s'est constitué tout un dossier depuis qu'il se sait atteint du syndrome d'Ehlers-Danlos. Aussi, il ne se sépare jamais de cette carte qui reconnaît sa maladie. - Nicolas Lemoine, 46 ans, s'est constitué tout un dossier depuis qu'il se sait atteint du syndrome d'Ehlers-Danlos. Aussi, il ne se sépare jamais de cette carte qui reconnaît sa maladie.
     
    Nicolas Lemoine, 46 ans, s'est constitué tout un dossier depuis qu'il se sait atteint du syndrome d'Ehlers-Danlos. Aussi, il ne se sépare jamais de cette carte qui reconnaît sa maladie.

    Atteint du syndrome d’Ehlers-Danlos vasculaire, Nicolas possède des vaisseaux sanguins fragiles, l’exposant davantage à un risque hémorragique. Il se démène pour faire reconnaître sa maladie.

     

    L'angoisse, le stress, des contrariétés… sont ses pires ennemies. Il doit avant tout se ménager pour tenter de vivre au mieux avec la maladie.

    "Au moindre coup, des bleus apparaissent rapidement sur mon corps"

    Nicolas Lemoine, 46 ans, habitant Nouan-le-Fuzelier, en Loir-et-Cher, se sait atteint depuis un peu plus de deux ans, du syndrome d'Ehlers-Danlos, une maladie rare. Opéré du foie pour un anévrisme en 2012, le quadragénaire connaît des complications suite à cette intervention chirurgicale. Il est obligé de repasser au bloc opératoire. Il est resté hospitalisé à Paris en service de réanimation durant deux mois, dont une partie passée dans le coma. Pendant plus de deux ans, il subit des soins à domicile pour se rétablir.

    Puis, des symptômes anormaux sont apparus chez le quadragénaire. Une fatigue chronique, des urines foncées et des bilans sanguins mauvais ne le rassurent pas. « Me voyant dans cet état, mes sœurs décident de m'envoyer à l'hôpital Pompidou, à Paris, établissement spécialisé dans la recherche de maladies, raconte Nicolas Lemoine. C'est là-bas qu'on a trouvé de quoi je souffrais. Ce syndrome d'origine génétique – ma mère devait certainement aussi en souffrir – rend fragile mes artères qui peuvent céder plus facilement. Au moindre coup, des bleus apparaissent rapidement sur mon corps. »

    Aujourd'hui, il est diabétique avec une pompe à insuline. Au quotidien, il prend six médicaments le matin, deux comprimés le soir et deux supplémentaires pour dormir. Son traitement sert à réguler sa tension, à fluidifier le sang, à atténuer son angoisse ou encore à stabiliser son diabète. Nicolas doit aussi se méfier des crises d'épilepsie auxquelles il peut être sujet. Il a arrêté le tabac, et fait extrêmement attention à sa nourriture.

    " Il faut éviter de m'opérer "

    Exerçant auparavant à temps plein la profession de serveur dans la restauration, il n'a pas pu reprendre son activité, en raison d'une fatigue extrême et d'un risque d'hémorragie pouvant arriver à tout moment. D'ailleurs, il ne se sépare jamais d'une carte officielle mentionnant qu'il est porteur du syndrome d'Ehlers-Danlos. « S'il m'arrive quelque chose, les secours doivent aussitôt appeler le centre Pompidou, à Paris, afin de savoir quoi faire, précise Nicolas. Il faut éviter de m'opérer, car toute intervention peut déclencher une hémorragie. » Il est suivi deux fois par an par l'hôpital Pompidou, mais il sait qu'il peut contacter facilement par mail le docteur qui le suit.

    Quant à la reconnaissance de sa maladie et à l'obtention de ses droits, le Loir-et-Chérien confie qu'il n'est pas au bout de ses peines. « C'est un parcours du combattant administratif pour obtenir de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) une reconnaissance d'invalidité à hauteur de 80 %,alors que la CPAM m'a déjà mis en invalidité 2 », avoue-t-il.

    A ce jour, ses revenus proviennent de sa pension d'invalidité et de l'allocation-chômage qui court jusqu'en janvier 2018. Pour l'aider moralement et financièrement, il peut compter sur le soutien de sa femme et de ses sœurs. « Cette maladie m'aura tout pris : mon emploi, mon argent et ma maison. »

    Actuellement locataire à Nouan-le-Fuzelier, le couple pense à déménager prochainement pour trouver un loyer moins onéreux. Pour passer le temps, pour se rendre utile et dès qu'il se sent assez vaillant, Nicolas fait du bénévolat auprès des Restos du cœur. Conscient qu'il ne pourra certainement pas renouer avec son travail d'avant, il souhaiterait trouver une solution pour s'insérer professionnellement dans un domaine lui permettant de travailler à son rythme avec sa maladie.

    Le malade aimerait entrer en contact avec d'autres personnes atteintes du même syndrome, pour échanger sur leurs parcours respectifs et ainsi avancer.

    >> Prendre contact avec Nicolas Lemoine par courriel : nicolas.lemoine0654@orange.fr

    Claire Neilz
    http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2017/04/26/Ehlers-Danlos-un-syndrome-rare-qui-epuise-et-fragilise-les-arteres-3079767 ?
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Economie solidaire

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Les sachets d'Iftach Gazit permettent de cuire de la viande, du poisson et des légumes.
    Les sachets d'Iftach Gazit permettent de cuire de la viande, du poisson et des légumes. © Fotolia

    Étudiant en école d’art et design à Tel Aviv (Israël), Iftach Gazit a inventé un nouveau mode de cuisson pour le moins insolite. Le concept : cuire sa nourriture sous vide… dans la machine à laver.

    Cuire ses aliments dans un lave-linge ? Voici l'idée insolite d'Iftach Gazit. Cet étudiant israëlien a décidé d'aider les sans-abri, qui, pour survivre, doivent être ingénieux et trouver des solutions. Iftach Gazit a eu le déclic lors d'une discussion avec un SDF qui lui révèle que « les laveries sont les meilleurs endroits de la terre ». Dans les laveries, ils peuvent laver leurs affaires, charger leur téléphone, ou s'y reposer… et cela 7/7j et 24/24h. Désormais ils pourront cuire leurs aliments.

    Une cuisson de qualité…

    Les sacs Sous la Vie, inventés par Iftach Gazit, permettent « une cuisson lente et haut de gamme, les aliments sont cuits uniformément et conservent leur humidité ». Il va jusqu’à préconiser le programme adapté pour chaque aliment. Pour la viande, le programme synthétique serait le plus adéquat, tandis que pour les légumes, le programme coton serait plus approprié. Ces sachets contiennent des pictogrammes similaires à ceux inscrits sur nos vêtements : la température, le programme et surtout sèche-linge à éviter.

     

     

    … dans un contenant adapté

     

    Pas de panique, les vêtements ne sentiront pas le chou et vos choux n'auront pas le goût de la lessive... Le sachet est fait en Tyvek, un papier synthétique imperméable et une deuxième couche en plastique enveloppe les aliments.

    Même si cuire ses aliments avec ses pantalons fait plutôt sourire, Iftach Gazit insiste sur le fait que la démarche se veut sociale : tout le monde a le droit de manger sainement. Sur son site, l'étudiant de Tel Aviv rappelle : « Ce dîner au lave-linge n’est pas destiné uniquement aux sans-abri, mais plutôt à tous : en fonction de ses goûts, de ses capacités économiques et de sa culture ». Pour l'heure, ces sachets ne sont pas encore commercialisés, aucune date de mise en vente n'a été dévoilée.

    Emma ROUSSEL. (Contributrice pour Jactiv, étudiante à l'ISCPA Paris)

    http://jactiv.ouest-france.fr/ils-sactivent/initiatives/il-invente-sacs-pour-cuire-sa-nourriture-au-lave-linge-74980

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • Propriété régionale, le terrain Delta a fait l'objet d'un échange entre le Chirec et la Région

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  


     

    A la une de votre prochaine revue

    Cette année, l'ABD fête ses 75 printemps !!!

    75 ans déjà ! A cette occasion, nous vous proposons une rencontre exceptionnelle avec notre Président, le Professeur Martin Buysschaert qui évoque avec nous quelques temps forts de l’ABD mais aussi les défis qui attendent celle-ci.

    Les beaux jours arrivent... les barbecues aussi !

    Le moment du barbecue est un moment de plaisir, de convivialité et éventuellement de retrouvailles qui peut être source d’excès alimentaires mais peut aussi faire l’objet de choix sains et savoureux… Le conseil diététique fait le point : comment bien choisir et doser les aliments, les sauces et les boissons ?

    Le saviez-vous ?

    Vacances en vue ? Partez couverts !

    Les beaux jours approchent et vos projets pour les vacances d'été se précisent peut-être déjà. Pensez à contracter une assistance voyage qui vous couvrira en cas de problème à l'étranger. Il faut savoir que les problèmes liés à l'état diabétique ne sont généralement pas couverts par les assurances classiques. 
    Depuis quelques années, l'ABD a conclu un partenariat avec deux opérateurs spécialisés afin de vous permettre de partir l'esprit tranquille :

    - Europe Assistance, qui propose un contrat "Annuel diabète" http://diabete-abd.europ-assistance.be 

    - Chez InterPartner Assistance, vous pouvez uniquement souscrire une "Diabète Assistance" en renvoyant le bulletin de souscription (disponible à l'ABD), complété et signé, avec le numéro de membre ABD par email à info@assudis.be ou par fax au 02/247 77 19 

    N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information.

    Nouveau à l'ABD, les pochettes Frio !

    L'ABD propose désormais des pochettes de refroidissement spécialement conçues pour maintenir votre insuline aux températures de conservation idéales (entre 18°C et 26°C) jusqu'à 45 heures, même par fortes chaleurs. Idéales pour vos voyages ou vos déplacements quotidiens. Disponibles en deux formats :

    - la pochette Frio Duo : pour 2 stylos ou 1 stylo et deux cartouches (17€)
    - la pochette Frio Grande : pour 2 stylos et plusieurs cartouches (20€)

    Les rendez-vous cyclistes

    Depuis cette année, nos courageux cyclistes amateurs effectuent leurs premières randonnées en tant qu’équipe de l’ABD. Et ils en ont encore sous la pédale ! Voici la liste de leurs prochaines sorties : 

    • 13/05 : Berlare (Fl. Orient.) Greg Van Avermaet
    • 21/05 : Tournai (Hainaut) La Tournai du Mayeur (25-45-65-85 ou 115 km)
    • 17/06 : Brugge (Fl. Occid.) Cyclo Brugge
    • 24/06 : Lierneux (Liège) Ardennaise S.Rosseler (28-51-86 ou 126 km)

    Vous êtes amateur de vélo et vous souhaitez rejoindre l’équipe cycliste de l’ABD ?
    Contactez Michel Rosseels au 0496 55 90 07 ou par mail michel.rosseels@diabete-abd.be

    Les activités et réunions à venir...

     LA MAISON WALLONIE PICARDE
    vous invite à ses prochaines activités

    • Samedi 6 mai 2017 à 14h30

    Nouvelle convention et trajets de soins, que devons-nous savoir ? 

    Par le Dr Alain De Rycke, Diabétologue et Membre du Conseil Educatif et Médical de l'ABD.

    Salle de conférence du 4e étage de l'hôpital EpiCURA - La Madeleine, rue Maria Thomée 1 à 7800 Ath

    • Samedi 20 mai 2017 à 12h30

    "Repas Romain" pour les 10 ans de l'association!

    Taverne Saint-Géry : Place 2 à 7972 -Aubechies

    • Apéro : Kirr
    • Entrée : Salade Hypotrima
    • Plat : Le poulet au lait
    • Désert : Patina aux poires
    • PAF : 25 € / pers

    Attention : nombre de places limitées à 50 et inscriptions obligatoires !!!

    • Samedi 1er juin 2017 à 10h00

    Les différents modes de cuisson :
    avantages et inconvénients

    Par Mme Magali Marchand, diététicienne

    Au Château Burbant, rue du Gouvernement à 7800 Ath

    Infos et inscriptions pour toutes ces activités : contactez Pierre Scutenaire par téléphone au 0495 69 18 00 ou par e-mail à pierre@abd-wapi.be

    LE GROUPE DES PERSONNES DIABÉTIQUES DE BRUXELLES
    Au siège de l'ABD, Place Homère Goossens 1 1180 Bruxelles

    • Jeudi 18 mai 2017 à 14h30

    Bouger au quotidien :  pourquoi et comment !

    Par Mmes P. Callebaut et S. Lambillon, kinésithérapeutes.

    Une tenue décontractée est conseillée !

    • Jeudi 8 juin 2017 à 12h00

    Repas annuel dans un restaurant proche de l'ABD

    “Terre et/ou mer” : choix d’entrée, plat et dessert, boissons comprises pour 39 €. 
    Le café/thé vous est offert. 

    Infos et inscriptions : Contactez Dan avant le 24 mai au 0476 21 49 10.

    • Jeudi 15 juin 2017 à 14h30

    Troubles de la sexualité et diabète
    (conférence reportée du 16/03/2017)

    Par le Pr. Dr. Thierry Roumeguère chef du service d’Urologie, Hôpital Erasme (ULB – Bruxelles).

     

     

    Passez nous voir !
    Association Belge du Diabète asbl
    Place Homère Goossens 1 - 1180 Bxl
    Lundi/Mardi/Jeudi : de 09h00 à 17h00
    Mercredi/vendredi : de 09h00 à 12h00

     

    Contactez-nous !
    Tél : 02 374 31 95 - Fax : 02 374 81 74
    Mail : abd.diabete@diabete-abd.be
    Visitez notre site !
    www.diabete-abd.be

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un collégien diabétique n’a pu partir en Allemagne pour un séjour linguistique avec ses camarades.interdit-de-sejour
    Selon un article du Figaro du 17 Avril, Gabriel 13 ans a été privé d’un échange linguistique.
     Ce séjour organisé par le collège Simon-Wiesenthal à Saint-Vallier-de-Thiey (Alpes-Maritimes), avec un établissement allemand permet aux jeunes ados de parfaire leur Langue grâce à l’intégration dans une famille. Mais Gabriel n’a pas pu en bénéficier car la famille d’accueil ne voulait pas prendre de responsabilité et l’établissement n’a pas suggéré d’alternative. Son père a pourtant proposé à ses frais de l’accompagner. Sans succès selon l’article.
    Encore une preuve de la marginalisation des enfants diabétiques, une discrimination que l’éducation nationale et l’état ont du mal à prendre en compte.

    Le problème en France est qu’il y a 2 poids, 2 mesures, … des réponses différentes en fonction de l’établissement, de la ville ou du département.

    Ma fille diabétique du même âge, revient d’un voyages à Londres sans problèmes avec son état de santé, mais juste avec les douaniers qui l’ont contraint à retirer sa pompe à insuline pour passer le portique (sans que les profs interviennent).

    Il y a de nombreux cas où cette discrimination est flagrante:  Refus de servir des plats adaptés à la cantine, refus de rembourser le Freestyle Libre pourtant reconnu idéal pour le bien être de nos enfants et des plus grands, métiers interdits, contraintes pour l’obtention du permis de conduire, méconnaissance par certains agents de l’état, profs y compris,  aides aux enfants diabétiques différentes suivant les régions…

    Voilà, c’est un coup de Gueule d’un Papa d’une adorable diabétique !

    L’association Aide aux jeunes diabétiques (AJD) a été sollicitée pour intervenir sur ce dossier avec le défenseur des droits.  A SUIVRE !

    Source: Le figaro: Diabétique, il est privé d’échange scolaire

    Bien entendu, vous pouvez faire des commentaires sur cet article – et un droit de réponse est accordé à tous !

    http://www.recette-pour-diabetique.com/un-enfant-interdit-de-sejour-a-cause-de-son-diabete/ 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires